Henri Michaux contre la littérature. Violence et faiblesse de la création littéraire dans l'imaginaire poétique de Michaux