Reflets des conditions d’oralité à travers l’emploi des noms personnels dans les textes latins