Ponctuation «blanche» et ponctuation «noire» dans l’épigraphie des langues anciennes